pouledes vers pour quoi faire…

Le pouvoir des mots se cache aussi et souvent dans leur sonorité !
Le cerveau humain est fait de différentes formes de mémorisation. Celle qui consiste à retenir un message entendu ou lu, sera beaucoup plus à même d’adhérer à des mots se terminant avec le même son.
On appelle cela de l’homophonie.
Il y a 2 formes de rimes : riches et pauvres.
La rime dite « pauvre » est celle dont les vers se terminent par un mot de même sonorité, avec 3 lettres ou même seulement 2 lettres (consonne-voyelle ou voyelle-consonne).
Exemples :
devant chaque plAGE, se cache un naufrAGE
il est tombé dans le canAL, mais il ne s’est pas fait mAL
La rime dite « riche » est celle dont la dernière syllabe des derniers mots est exactement identique, avec au moins 4 lettres semblables.
Exemples :
si ta phrase est épaTANTE, elle sera impacTANTE
ceux qui viennent aujourd’hui au MONDE, respireront un air imMONDE
Il existe également la rime sonnante dont l’orthographe des mots ou syllabes diffère.
Exemples :
le produit de base comme le lait est un produit complet
face à la crise économique, ils se tournèrent vers les TIC 
C’est tout à fait inconsciemment que l’on apprécie ce style. Il est prouvé que sa forme agréable apporte psychologiquement un bien-être. Son impact est plus fort parce que cette forme se distingue de la masse de texte qui assagit notre quotidien.
Une formule en rimes a donc de grandes chances d’être mémorisée…
Publicités