Une chanson comme hameçon

accrocheUn texte mis en musique (oui, une chanson) peut être en prose. Mais il se trouve que le choix d’un style en rimes lui ajoute une force, une personnalité et une sensibilité particulières.

Les paroles d’une chanson ont en général pour vocation soit de faire rêver, de faire passer un message, de fédérer, de provoquer une réaction émotionnelle (rire, pleurer) de faire réfléchir, ou simplement de faire plaisir.

En communication, on peut choisir ce type de création comme une forme pertinente pour accrocher un public, d’où l’image du hameçon. C’est une forme qui séduit (si elle est bien construite évidemment). On y pense peu, mais elle est assez pratique et surtout originale pour véhiculer une histoire (storytelling).
Les mots choisis – en rimes pour renforcer leur impact – doivent être servis par une musique adéquate.

rapoule

Depuis plusieurs décennies, le style de musique qui s’est démarqué en utilisant systématiquement la rime est… le rap. Autant dire que parler d’un rap en rimes est un pléonasme. Tout simplement parce que le rythme s’y prête parfaitement (beat). Dans cette discipline, nous avons d’ailleurs affaire à de véritables punchlines.
Par ailleurs, les chansons dites à texte qui font l’effort de rimer, attirent davantage l’oreille.

En marketing, et particulièrement sous couvert d’un storytelling audio ou audiovisuel, dans un contexte précis, la création d’une « chanson » apparaît un outil culturel pertinent pour partager, transmettre un message et atteindre son but.

Publicités